Pourquoi investir en loi Pinel ?

Après vous avoir présenté le dispositif Pinel et l’intérêt d’investir dans l’immobilier, je vous propose un résumé de la situation économique et les raisons d’investir dans la pierre.

La loi Pinel, c’est quoi ?

Pour faire simple, investir en Pinel c’est :

  • Réduire ses impôts (12, 18 ou 21%).
  • La possibilité de louer à un descendant ou à un ascendant.
  • La possibilité de devenir propriétaire sans apporter d’apport personnel.
  • Préparer sa retraite, assurer son avenir, se construire un patrimoine.

Pour pouvoir profiter de ces avantages, il est nécessaire de respecter certaines conditions :

  • Acheter un bien immobilier neuf.
  • Respecter les normes thermiques (rt2012, bbc2005).
  • Mettre le bien acheté sur le marché locatif (6 ans minimum).
  • Respecter un plafond de ressource et de loyer par rapport à la zone dans laquelle se trouve la ville dans laquelle on souhaite investir.
  • Le bien ne doit pas être meublé.

Investir en loi Pinel en 2018

Ce sont des signes qui ne trompent pas. Pour juger de la pertinence d’un dispositif de défiscalisation comme la loi Pinel, il y a différents indicateurs à observer. Le premier est probablement le plus important. Ces dispositifs coûtent indirectement de l’argent à l’État, puisqu’ils permettent de réduire les impôts des particuliers. Pour savoir si une loi fonctionne, il suffit de regarder sa “date de péremption”, à savoir la date limite d’utilisation.

Récemment, la défiscalisation Pinel a été prolongée jusqu’en 2016, preuve du succès de la loi. Les trois niveaux de défiscalisation – 12, 18 et 21% – et la souplesse apportée par la ministre Sylvia Pinel ont largement contribué à rassurer les investisseurs et à les faire revenir sur le marché immobilier.

Défiscalisation en loi Pinel : les chiffres parlent

L’autre indicateur est chiffré et multiple. Pour connaître le succès d’une loi, il faut regarder ses effets. Le précédant dispositif de défiscalisation, la loi Duflot, à tout simplement paralysé les investisseurs. Conclusion, les constructions de logements neufs ont lourdement chuté, tout comme les ventes dans l’ancien.

Depuis un an, tous les indicateurs sont au vert. Du moins, certains sont à l’orange. En effet, même si les chiffres sont négatifs, la situation se rapproche de l’équilibre. C’est le cas des mises en chantier de logements, n’affichant plus qu’un léger recul de 0,7%. Sur l’année 2015, les promoteurs espèrent vendre un peu plus de 102 000 unités, contre 86 000 en 2014, soit une augmentation de 18%. Les constructions de logements en résidences ont, eux, bondi de 34,2%.

Les professionnels du secteur immobilier sont unanimes, les conditions économiques sont réunies en cette fin d’année pour investir dans la pierre. En plus de la baisse des taux d’intérêt et des prix des logements, les avantages du dispositif Pinel rendent ces opérations attractives. Attention toutefois, un investissement immobilier n’est jamais sans risques. Renseignez-vous avant d’acheter.